Rechercher

Quitter l'Education nationale en temps de crise ?

Vous aviez prévu de quitter l'EN, de demander une rupture conventionnelle ou l'IDV, voir de démissionner purement et simplement. Mais ça c'était avant. Avant cette crise du coronavirus qui nous oblige à tout remettre en cause. En pleine tempête sanitaire et économique, l'horizon s'obscurcit, l'incertitude règne. Pas facile de voir où on va.


Faut-il pour autant renoncer ? Attendre des jours meilleurs ? Partir quand même ?


Je vous partage 3 pistes de réflexion, issues de ma modeste cervelle, et vous en trouverez certainement d'autres :


Piste 1 : Boostez votre créativité.

Osez inventer, imaginer, brainstormer avec vos co-confinés : Quelles sont toutes les options qui s'offrent à vous ? Comment transformer votre projet initial pour y mettre plus de sécurité mais le garder vivant ?

La créativité passe par la matière : dessinez, découpez, assemblez, symbolisez vos idées, déplacez-les dans l'espace, changez d'angle pour les observer.


Piste 2 : Rien ne sera plus comme avant.

Ce qui amène à sérieusement questionner les finalités du système éducatif. A quoi préparer les élèves, dans un monde ou le plus improbable arrive sans crier gare ? Est-ce que transmettre des contenus reste une priorité ? Qu'est-ce qui aurait aidé les élèves à mieux coopérer pour vivre ce confinement autrement qu'en stressant devant la masse de consignes et de fiches à traiter ?

Vous y trouverez peut-être des clés pour remettre du sens dans votre métier, pour décider de vous affranchir de certaines pesanteurs institutionnelles, et oser transformer la vie en classe.


Piste 3 : L'essentiel, c'est maintenant

Avec l'incertitude qui grandit, repousser le respect de ses valeurs essentielles à plus tard, c'est risquer de ne jamais les atteindre. Alors finalement n'est-ce pas justement maintenant qu'il faut oser ?


Qu'en pensez-vous ? Ce serait vraiment super que chacun.e partage ses réflexions à la suite de cet article.


Si vous avez besoin d'un coup de pouce pour trouver de nouvelles idées, adapter votre projet, remettre du sens dans votre métier, ou ressentir ce qui est essentiel pour vous, je suis disponible pour vous accompagner à distance.

Après 20 ans comme professeur des écoles, je suis devenue coach professionnel. J'accompagne les enseignants à sortir du mal-être d'enseigner.

Je propose des formules d'accompagnement spécialement conçues pour clarifier votre envie de changement, débuter dans le métier, recréer du bien-être dans votre vie d'enseignant, retravailler après un burnout, ou vous reconvertir.

Je travaille en présentiel et à distance

Contact



220 vues
GASSER Noémie  2019
 
Grand Large Coaching  est un concept produit et diffusé par Mme GASSER Noémie.
N° Siret : 877 931 915 00012