Rechercher

C'est difficile de durer dans ce métier

Mis à jour : janv 12

Une pleine page dans les Dernières Nouvelles d'Alsace ce jeudi 9 janvier 2020 sur les démissions dans l'Education nationale : "C'est difficile de durer dans ce métier". Il y a d'abord l'interview d'un professeur des écoles qui vient de démissioner de l'EN pour s'installer comme écrivain public et lectrice à domicile. Et puis l'interview d'un professeur du second degré : "Dans ma tête, je suis déjà parti. (...) je ressens une perte totale de sens, je suis usé. Certains s'effondrent, moi j'abdique.(...) C'est raisonnablement impossible de mener à bien ce qu'on nous demande defaire, c'est bourré d'injonctions paradoxales que je ne peux plus absorber.(...) Dans le microcosme de la salle des profs, c'est sauve qui peut..." Je fais le lien avec un post dans le groupe facebook "profs et burn-out, parlons-en" : "Mon cas de conscience actuel est cette impression constante de mal faire mon boulot, d'être un imposteur dans cette profession et de ne pas faire ce qui m'est demandé ".


Dans mon parcours d'enseignante, j'ai vécu le même sentiment de ne pas arriver à faire ce qu était demandé et je pense que c'est dangereux pour l'estime de soi. On se dévalorise, on se compare aux autres qui ont l'air d'y arriver mieux. Chaque difficulté du quotidien devient un signe supplémentaire de sa propre incompétence. Un cercle vicieux se met en place.


N'allez pas "jusqu'à la rupture physique et mentale", agissez pour faire la part des choses. Prenez conscience que votre sentiment de cupabilité est nourri par des croyances qu'on vous a inculquées au cours de votre éducation et de votre formation et qui sont entretenues par les injonctions du système : c'est bien, c'est mal, il faut faire ainsi, un bon enseignant c'est quelqu'un qui...., etc....


Clarifier les choses dans votre tête est un réflexe de prévention ou de survie selon le cas, ne repoussez pas le moment de le faire sous prétexte que vous n'avez pas le temps.


Besoin d'aide ?

Contactez-moi !



Après 20 ans comme professeur des écoles, je suis devenue coach professionnel. J'accompagne les enseignants à sortir du mal-être d'enseigner.

Je propose des formules d'accompagnement spécialement conçues pour clarifier son envie de changement, débuter dans le métier, enseigner zen, retravailler après un burnout, ou vous reconvertir.

Contactez-moi pour une séance découverte ou un atelier. Je travaille en présentiel et à distance.




253 vues
GASSER Noémie  2019
 
Grand Large Coaching  est un concept produit et diffusé par Mme GASSER Noémie.
N° Siret : 877 931 915 00012