Rechercher

Dire non sans culpabilité


En ce temps de rentrée, les arbitrages dans la gestion de mon temps reprennent.

Je pense aujourd’hui à cette difficulté que je rencontre souvent : quelqu’un m’appelle pour me demander de l’aide, un service, petit ou grand. Or j’ai besoin de temps pour moi, pour avancer sur un projet personnel ou professionnel, ou simplement souffler. Mais je juge moi-même que ce besoin n’a pas trop de valeur, qu’il n’est pas légitime que je refuse la demande de l’autre pour ce « petit » besoin personnel.

Quand cela m’arrive et que j’ai envie de dire non, je suis tiraillée entre l’envie de faire plaisir à cette personne, et mon propre projet de faire autre chose.

Si je dis non, je vais me sentir plus ou moins coupable envers cette personne. Si je dis oui je vais me sentir frustrée de me priver d’un temps dont j’avais besoin. Il se peut même que j'en veuille à cette personne.

Alors comment m’en sortir sereinement ?

Faisons un petit détour par l’éducation religieuse que j’ai reçue et qui m’a profondément inculqué l’importance de donner aux autres, d’être généreuse, et pas égoïste. Et cette phrase me vient : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même ».

Bon, ce n’est pas « Tu aimeras ton prochain plus que toi-même ! »

Ce serait plutôt : « Donne aux autres ce que tu te donnes à toi. »

Est-ce que je sais m’aimer moi-même ? Me respecter ?

C'est à cette seule condition que je pourrai aimer et respecter l’autre sans arrière pensée. Lui donner du temps sans rien attendre en retour. Et accepter aussi son éventuel refus à lui de m’aider….

(A suivre….)


23 vues
GASSER Noémie  2019
 
Grand Large Coaching  est un concept produit et diffusé par Mme GASSER Noémie.
N° Siret : 877 931 915 00012